Virginia Woolf ou la traversée des apparences

Virginia_Woolf_1927

 

Virginia Woolf est sans conteste l’une des plus grandes romancières anglaises. A partir des années vingt, en compagnie d’auteurs aussi différents que James Joyce ou D. H. Lawrence, elle a permis l’émergence du roman anglais moderne.

Délaissant la littérature traditionnelle, elle assigne au roman une tâche poétique qui est d’appréhender le monde invisible. De Mrs Dalloway (1925) aux Vagues (1931), elle a su évoquer, à travers une écriture d’une grande sensibilité, les mouvements qui hantent la conscience et l’inconscient de ses personnages. Nous retracerons la vie et l’œuvre de cette artiste tourmentée qui n’a jamais cessé de sonder le mystère de l’existence humaine.

Tagués avec :