Grands romans étrangers

 

 

 

Nous évoquerons lors de cet atelier d’histoire de la littérature des romans étrangers (russe, de langue allemande, italien ou de langue anglaise) qui ont marqué l’histoire de la littérature au XIXe et au XXe siècle.

Première séance –  Les Frères Karamazov (1880) de Dostoïevski (traduit du russe par André Markowicz, Actes Sud, 2002. Coll. Babel, en 2 volumes, n°526 et n°527)

2e séance –   Le Procès (1925) de Franz Kafka (traduit de l’allemand par Bernard Lortholary, Flammarion, 1983. Coll. GF Flammarion, n° 400)

3e séance – La Storia (1974) d’Elsa Morante (traduit de l’italien par Michel Arnaud, Gallimard, 1977. Coll. Folio, n° 4024)

4e séance –  Michael K, sa vie, son temps (1983) de John Maxwell Coetzee (traduit de l’anglais (Afrique du Sud) par Sophie Mayoux, Éditions du Seuil, 1985. Coll. Points, n° 719)

5e séance –  Opération Shylock. Une confession (1993) de Philip Roth (traduit de l’anglais (États-Unis) par Lazare Bitoun, Gallimard, 1995. Coll. Folio, n° 2937)

Tagués avec : , , , ,