Ernest Renan ou la religion de l’humanité

renan

A l’instar de ses compatriotes bretons, Chateaubriand et Lammenais, Ernest Renan a marqué son époque et renouvelé la sensibilité religieuse française du XIXsiècle. Voué par sa mère à une carrière ecclésiastique, Renan connaît une grave crise religieuse en 1845 qui l’éloigne un temps de l’Eglise. Après de brillantes études de philosophie et de philologie, il obtient en 1863 un succès de scandale en publiant la Vie de Jésus. Il y présente le Christ dans un cadre historique précis et, bien qu’il voit en lui un homme remarquable, il récuse formellement sa nature divine.

 

Nous nous attarderons sur les moments essentiels de la vie et de l’œuvre de Renan : les débuts à Tréguier si bien évoqués dans Souvenirs d’enfance et de jeunesse (1884), l’expérience du séminaire à Paris, le voyage en Orient, la carrière universitaire ainsi que la publication de son œuvre majeure, l’Histoire des origines du christianisme.  Nous montrerons comment Renan a mis en place les grandes lignes de sa pensée et comment il a remplacé la foi traditionnelle par la foi en l’homme, instaurant une religion de l’humanité, fondée sur les notions de progrès, d’esprit et de raison.

Tagués avec :