La littérature américaine de 1820 à 1930 – 6e séance : Henry James ou le romancier de l’innocence perdue – Edith Wharton

La littérature américaine de 1820 à 1930 – 6e séance : Henry James ou le romancier de l’innocence perdue – Edith Wharton


Détails de l'événement


 

C’est seulement au XIXe siècle que la littérature américaine est apparue, souffrant de la comparaison avec la grande tradition de la littérature européenne. Nous montrerons lors de cet atelier que c’est à partir de Cooper, Hawthorne et Melville que la littérature américaine a pris son essor et a pu devenir le récit mythique, religieux et politique de la naissance d’une nation. Nous retracerons ainsi un siècle de création romanesque et poétique hanté par les thèmes de l’innocence perdue, de l’opposition du Bien et du Mal et de la recherche de la liberté.