George Sand (1804-1876)


Détails de l'événement


Au lendemain de la mort de George Sand, Ernest Renan écrivait que « ses œuvres sont vraiment l’écho de notre siècle », accréditant l’idée qu’une des grandes figures du romantisme venait de disparaitre. Nous évoquerons la vie mouvementée de l’écrivaine dont les liaisons (de Musset à Chopin), les voyages (de Venise à Majorque) et les engagements politiques en faveur du progrès moral de l’humanité ont contribué à façonner la légende.

L’œuvre foisonnante de Sand, composée de soixante-dix romans et de cinquante volumes d’œuvres diverses, a longtemps été négligée par la critique. Nous reviendrons sur quelques œuvres majeures dans lesquelles Sand prend la défense de la femme et pourfend les principes d’une société inégalitaire : les romans de la passion d’Indiana (1832) à Consuelo (1842-1844) ; les romans socialistes qui interrogent les rapports du capital et du travail ; les célèbres romans champêtres avec notamment La Mare au diable (1846), sans oublier Histoire de ma vie (1854-1855) qui constitue une somme autobiographique incontournable.