De Pouchkine à Gogol : les débuts de la littérature russe


Détails de l'événement


Il existe en amont de Tolstoï et Dostoïevski, qui figurent parmi les plus grands romanciers du XIXe siècle, des auteurs passionnants qui ont permis l’entrée de la littérature russe dans la modernité.

Nous montrerons ainsi un pan parfois plus méconnu de la littérature russe à travers des œuvres majeures de Pouchkine (Eugène Onéguine, La Fille du capitaine, La Dame de pique…), Lermontov (Un héros de notre temps) et Gogol (les nouvelles, Les Âmes mortes) et nous aborderons  les thèmes de prédilection de ces auteurs : l’émergence de l’antihéros, le passage du romantisme au réalisme, l’inquiétude existentielle et métaphysique, le rire face à l’absurdité de la condition humaine et la déception éprouvée devant les aléas de l’Histoire.

Publié dans