Jean-Jacques Rousseau, l’écrivain paradoxal

Jean-Jacques Rousseau, l’écrivain paradoxal


Détails de l'événement


Portrait de Rousseau par Maurice-Quentin de la Tour

 

 

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), l’écrivain paradoxal

« Avec Voltaire, c’est le monde ancien qui finit, avec Rousseau c’est un monde nouveau qui commence ». Cette formule de Goethe, bien que répétée à satiété, demeure d’une grande pertinence car Rousseau est un novateur qui, au cœur du siècle des Lumières, n’a cessé de critiquer le progrès scientifique, la pensée rationaliste des encyclopédistes et les inégalités évidentes d’une société sclérosée. Cette conférence a pour objet de montrer que Rousseau est à la fois un penseur quand il prône une nouvelle société, une nouvelle pédagogie, voire une nouvelle religion, et un écrivain d’exception quand, à travers le roman et l’autobiographie, il crée une forme inédite qui  parvient à traduire les épanchements du cœur et la conscience aiguë du Moi.