Archives du blog

Guy de Maupassant, romancier du désenchantement

Grâce aux conseils prodigués par Gustave Flaubert, Maupassant a pu s’initier très tôt aux règles de l’esthétique réaliste qui consistent à observer le monde en ayant recours au détail vécu et en refusant les leurres propres à une pensée subjective

Publié dans Le XIXe siècle, Littérature française, Nouveaux sujets de conférence Tagués avec :