Le roman français au XIXe siècle (1850-1900) – 4e séance – Du roman documentaire au roman naturaliste : Germinie Lacerteux (1865) de Jules et Edmond Goncourt et L’Assommoir ((1877) d’Émile Zola


Détails de l'événement


Après l’échec de la Révolution de 1848 et le tournant autoritaire du Second Empire, les écrivains français apparaissent en proie au désenchantement. La fin des illusions lyriques qui va de pair avec l’épuisement du romantisme marque l’émergence d’un courant réaliste, destiné à décrire les bouleversements de la société. Nous évoquerons les romanciers importants de cette période qui, de Flaubert à André Gide, ont pris acte de l’entrée dans la modernité et de la nécessité pour la littérature d’y faire face.