Grands romans étrangers – Première séance : Les Frères Karamazov (1880) de Dostoïevski


Détails de l'événement


 

Nous évoquerons lors de cet atelier des romans étrangers (russe, de langue allemande, italien ou de langue anglaise) qui ont marqué l’histoire de la littérature au XIXe et au XXe siècle.

 

Les Frères Karamazov (1880) de Dostoïevski (traduit du russe par André Markowicz, Actes Sud, 2002. Coll. Babel, en 2 volumes, n°526 et n°527)

Nous aborderons lors de cette première séance l’œuvre ultime et sans doute la plus accomplie de Dostoïevski qui témoigne de son extraordinaire talent d’écrivain et de sa maîtrise toujours plus accrue de la forme romanesque. Les Frères Karamazov (1880) reprend les grands thèmes de la mort de Dieu et du père, de l’amour et de la rédemption. Placé sous le signe du double et du diable, ce roman permet ainsi à Dostoïevski de poursuivre sa réflexion majeure sur le Mal.